Kinya Ishikawa

Kinya Ishikawa

J’aimerais qu’un jour, mes pièces se retrouvent chez un antiquaire ou au marché aux puces mais pas exposées dans un musée.  Afin que le public puisse se servir de mes poteries utilitaires comme un simple objet qui apporte à celui qui le possède la valeur qu’elle lui procure tous les jours.

Kinya Ishikawa
Val-David
819-323-1855

theiere